De ton visage s’écoule la tristesse que je n’ai jamais pu crier

Tes mains déchirent les pages d’une histoire que je n’ai vécu qu’un moment

Ton coeur bat mes derniers souffles

Tes yeux me décrivent encore …

Dans ton coeur vole toujours l’avion qui m’écrivait un message dans le ciel

Les murs de ta chambre gardent en mémoire la vie qui m’habitait autrefois

Je caresserai toujours tes cheveux, je gouterai toujours ton sourire

Nos derniers moments seront a jamais des cicatrices

Une dernière fois, me tenir dans tes bras

Ne serais-ce qu’une minute, laisser courir tes doigts dans les miens

Qu’une minute, qu’une seconde sentir ma présence près de toi

Une seconde… et mon corps serais a la place du tien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *