Écrit pour Annabelle Boutin 14/03/2015

Mon nord qui reprend en main son sort,
Repeint sa toile sous plusieurs abords,
Les détails d’un jour qui sans peine allument,
À son gré, un tour d’horizon sans brume,

Merveille d’un nouveau monde à redécouvrir,
Soleil éclatant les rivages et navires,
Qu’enfin tracent de leurs âmes un chemin,
À leur yeux des milliers de demain,

Labourer la terre fertile et propice,
D’un jardin ou deux amants se glissent,
Faire fleurir ces légumes nourissants,
Savourer à leur tour chaque moments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *