Lundi 17 avril 2017, vers 15h20.

Je vais au depanneur chercher un paquet de cigarette. Je part de ma boutique en direction est. Je vois deux personnage en face de la ressourcerie <<Agape>> en train de discuter. Un homme habille avec un manteau d’hiver bleu de marque avalanche si ma memoire est bonne et l’autre en bicyclette du nom de Michel.

Je leur lance : << Bon vous attendez de voir si ya pas qqch qui va arriver >> Et la Michel me dit : << Nenon, on discutait de logement >> . Je retorque << bin oui c’est ca>> . Je vais au depanneur sur la rue Loyola porter mes canettes, et je me dit : tient, je vais aller voir s’il ne serait pas,par le plus grand des hasards, en train de fouiller. Comme je m’y attendais, les deux comparses se donnaient a coeur joie pour voir s’il ne trouverais pas quelques chose de valeur. Je les ai pris en video, en fait l’homme avec le manteau bleu as du me voir venir puisqu’il etait plus loin lorsque je filmais Michel. Je quittai donc en direction de ma boutique a la suite de ce video, passant une seconde fois devant l’homme au manteau bleu ( 30 – 35 ans 200- 225 livre, bedonnant, 5 pied 11 – 6 pied cheveux noir / foncer) pour m’arreter sur le coin d’une maison, voir si mon feeling ne se revelerait pas une fois de plus Exact.

J’attend une trentaine de seconde pour le voir se diriger avec la ferme intention de prendre quelque chose, il ramasse l’objet et se dirige d’un pas nonchalant sur le chemin Royal, vers l’est. Je le suis en l’interpellant, << c’est quoi l’affaire, t’es un menteur en plus d’etre un voleur>> il me replique : << c’est ma grand mere qui me l’a donner hier >> Je continu de le suivre en me rapprochant de lui en lui demandant d’aller reporter le palt de pyrex la ou il l’avais pris. Je me rapproche de lui, je prend le plat de pyrex dans ma main gauche, et il me frappe sur la tempe gauche avec son poing droit , faisant tomber mon chapeau et mes lunette soleil dans la rue.

Je lui dit << tu me frappe en plus c’est un vois de fait, j’apelle la police>> J’apelle donc les services d’urgence au 911 pour parler avec une dame et lui mentionner << Je viens d’etre victime de voie de fait au coin de Royal et Du sanctuaire je suis presentement en train de le suivre >> pour me faire repondre : << ca n’existe pas ca monsieur du sanctuaire et Royal>> .

J’etait pas trop content que le service d’urgence me dise que la rue devant laquelle je me trouvais n’existait pas… j’ai donc raccrocher. La dame me rapelle une minutes apres pour me mentionner qu’une voiture etait en direction, de ne pas bouger d’ou j’etait pour que les policier ne me cherche pas, je lui mentionne que je me dirige vers Agape pour remettre le plat de Pyrex a sa place etant donner que la rue n’existait pas.. et qu’ensuite je serait a ma boutique

au 3181 chemin royal. En discutant au telephone avec elle, j’a surpris une homme de 60-65 dans une Mitsubishi Outlander Blanc Immatriculer H84 HBT a fouiller dans les boite chez Agape. J’ai pas eu le temps de fumer une cigarette que les agent Carrier (3329) et Tremblay(2940) sont arriver.

La premiere question qui m’a ete posee par la demoiselle est << Mais pourquoi t’as fait ca >> et a moi de repondre << Bha c’est mon quartier, s’il vole la bas, ils volent ici >> Je leur ai aussi mentionne que c’etait pas la premiere fois que je denombrais plusieurs vol a la ressourcerie notamment lors d’un appel au 641-agir.

L’agent carrier me demande si je veut faire une deposition par ecrit. je leur repond <<… aah bhaa, euuh.. ouin… jveut bin.. ca va tu faire qqch ? >>

<<Bha si ya pas de plainte officielle de faite, ca peut pas aller en cours si on le retrouve >> qu’un des deux me repond( ou quelque chose du genre, je ne suis plus trop certain ). Je leur ai surtout demande de porter une attention plus particuliere au secteur. A ce moment la, j’ai ressentit leur empressement a quitter.
Voici ma deposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *