J’suis tanner d’avoir des attentes. J’en ai ma claque de  » prévoir  » des choses qui n’arrivent pas.  J’en ai marre de me fier sur autrui. Je suis fatigué de faire des choses presqu’uniquement par rapport à l’argent.

Je suis devenu une boutique.

Je suis devenu un lieu dans lequel je dois sans cesse me justifier.

Je suis devenu la business…. vivre c’est vendre … alors je vis tour les jours .. Et chaque jours, je meurt un petit peu, pour pouvoir vivre selon les obligations que je me suis donné pour pouvoir  » faire ma vie  » .

Je suis devenu las et paresseux, sans trop de motivation pour autre chose que de ne rien faire. Je suis devenu comme mes objets : avec une histoire qu’on ne veut pas connaître, quelques morceaux manquant et un prix sur la tête.

Comme eux, j’attend sur une tablette qu’un être hors du commun vienne me ramasser pour m’amener dans un endroit différent ou je serai apprécié avec mes travers, loin des regards amers et des  » c’est bin trop cher  » .

Tout comme les  » affaire tout petées  » , dirait Francois,  qui peuplent le lieu que je créer depuis un peu plus de 5 ans, je prend la poussière et mes engrenages grinces lorsque viens le temps de faire un autre mouvement.

La routine, bien ancrée, commence à me faire mal.

Solitaire, seul  J’itère.  Je me répète jours après jours, perroquet sans cage, En attendant qu’un vent de changement vienne soulever toute cette crasse qui me pèse.

J’ai l’impression de n’être qu’une partie virtuelle de moi-même, Peu solicité, entre deux séjours sur le trône.

J’ai le sentiment de me perdre face à moi-même.  Moi qui venait de me retrouver lors de mon road trip en Europe.

J’ai envie de tellement plus que ce qui existe en ce moment. J’ai envie d’une communauté de gens qui s’entraide et qui partage. J’ai envie de rendre le monde meilleur par l’échange de connaissance et de conscience.

Mais qui à envie de sortir de sa routine ?

Mes mots se répercutent contre des portes closes, ou à peine entre-ouvertes et qui se ferment aussitôt.

Le métier que je me suis créé me tient par le cou depuis trop longtemps, et j’étouffe.

Je suis triste de ne pas pouvoir partager avec des gens RÉELS autre que du matériel et quelques pensées lorsqu’ils viennent acheter quelque chose.

Me semble qu’on était deux dans le projet … pis après une semaine, l’autre à sacrer son camp avec le plus beau du stock parce que je  » voulais pas payer la moitié de ses facture de gaz et de char  » étant donné qu’il était en Beauce au moment ou nous avons loué ( avec mon nom sur le bail ) .

Ca fait 5 ans que je tente de faire ce que je crois bon, que je perd patience, que je m’emporte, que je suis présent TOUT LES JOURS, même le dimanche, car même si je suis en congé, j’ai pu envie de grand chose.  Et quand je tente l’interaction sociale au delà de ma boutique, je retombe dans un superficiel accablant et un manque de compréhension .. Et ca c’est quand je réussi à sortir de ma boutique.

Les amis qui m’apprécient vraiment, je les vois une fois jamais.

Depuis 1 semaine avant Bico 1017, j’ai commencé à boire pour me  » primer  » comme il faut pour l’évènement. J’ai pas arrêter de boire depuis; ca fait un peu plus de 4 mois.

Une ou deux bière pour faire entrer la lumière et toujours de la musique pour ne pas y voir clair. Et quand je veut penser j’amène mon liquide dehors et je vais fumer : une, deux, trois… huit cigarettes, histoire d’avoir l’impression de faire quelquechose en espérant peut-être croisé un passant pas d’écouteurs qui me dirait bonjour avec le sourire.

Je me suis mis à avoir un certain plaisir à craché après avoir fumer une poffe…
Krash-pof.

Ah je fume au moins deux fois plus que lorsqu’on mon ex est partit, le 11 février 2015… comme si j’espèrais la retrouvéd ans une volute de boucane..

Je la vois partout. j’aimerais la voir retontir par la porte de ma boutique… Je la vois dans tout les noms  ou il y a  » ANA  » , je l’entend dans toute les chansons… j’y pense régulièrement trop souvent… Surtout quand je prend ma douche et qu’il reste des cheveux dans le fond du bain… la raison  » de base  » pour laquelle son coloc à peté une coche après-moi vla 2 ans et qui à mené à une histoire complètement folle …

Et j’écrit sur Facebook pour avoir un ou deux j’aime sauf quand je met Chuck en évidence ou que j’fait des conneries, la sa pogne.

Je serais trop sérieux ?

Philo -Sophie.

Pourtant je n’ai que l’amour de la sagesse….

Cette sagesse qui semble m’échapper plus je m’en rapproche….

Cette illumination qui semble aveugler tout ceux et celles dans mon entourage…

Je ne suis que temporaire.  Mais la j’ai plus l’impression d’être en train de m’effacer pour devenir quelqu’un que je ne suis pas….

J’suis fatigué de vendre. Et même quand je donne, les gens n’en veulent pas ou ces au contraire des gens qui abusent.. because c’est GRATIS !

Je peut pas demander à tout mes client d’Avoir la conscience de la créativité, du talent et de l’émotion que j’ai développée au fil du temps.

Mais tout ce que tout le monde trouve à dire c’est :  » Ya dont bin du stock icitte  »,  » c’est bien rangé en tout cas  » et  » on va repasser c’est certain  » .

J’dit pas que tout lmonde est pareil.  Mais la majorité de ma clientèle me fait sentir comme ça.

Je suis devenu comme les chats que j’ai sauvé, mon perroquet sans maitre et mes objets tout peté : un indésirable.

ATTENTION : Je pourrais vraiment le devenir pour toujours…

Un antiquaire aigri à 31 ans. Je serait surement le premiere à mon âge…

J’me suis tellement fait Bullshité que je crois pu à grand chose …

J’ai même pu envie de voir le monde pour éviter de me faire dire dla marde,d es mensongs, des faux-fuyants ou des raisons pour pas avoir fait ce que je leur avait demandé de faire.

Et quand j’ai attendu trop longtemps, bha je réitère la demande, ej reste patient…. et si ca viens jamais après quelques mois bha ca arrive que je me choque, que je suis outré, que je me demande sincèrement pourquoi on a accepté de me donner une coup de main ! Bha c’est moi qui est le méchant :O BATARD d’ESTI !

Ca donne pas envie de faire affaire avec grand monde.

Oui j’ai fait des erreurs dans ma vie. Et la sommes de celles-ci couplées à mes réussites m’on mené ou je suis présentement.

Je sait pas si ca m’donne pas l’gout de réussir bin bin plus…

Au moins ya Chuck qui me dit bonjour tout les matins, et ma marraine qui m’accueil tout les soirs en me disant :  » tiens, vla mon vieux pet  » .

Je fume la toppe, je fumais du pot jusqu’à hier, je bois, je me couche tôt et je me lève tard.

On dirais que j’essaie de faire passer les jours en attendant son retour…

je m’ennuie de son acceptation universelle. Même quand j’était en colère une fois et que j’Ai détruit mon cellulaire à coup de masse devant mon commerce  » à cause d’un manque de communication  »  et qu’elle me pris dans ses bras en pleurant tout en disant  » c’est beau minou, t’exprime des choses en dedans que j’suis pas capable de dire  » . Ou lorsque je la regarde étendue dans mon lit à flatter mon chat, et m’approchant tout doucement d’elle je lui dit :  » Hey, scuse moi de  te dire ça minou, mais desfois je te regarde et je ne te trouve pas belle, est-ce que ca t’arrive de penser la même chose  ?  »  Et qu’elle me dise d’un haussement d’épaule qu’elle s’en contre-caliss bin raide et qu’on passe la soirée à faire l’amour.

Je suis incapable de me l’enveler de la tête ….  AH SIBOIRE ! Tomber en amour à 28 ans … 6 mois de relation… ca fait presque 3 ans qu’elle est partie physiquement, mais elle est immanente.

Même en avril suivant son  »évanouisemment  » lors de ma  » réouverture de boutique  » j’Avais fait un 24h ouvert. à 8 heure du matin, je virais en rond à ne pas savoir pourquoi… je capotait raide… et j’ai dit à mon chummy Nicolas que j’Avais l’impression de  » perdre la moitié de mon âme  »  …. étrangement, Anna m’écrit cette journée la en me disant qu’elle ne pourrais pas être présente et qu’elle  » avait l’impression de perdre la moitié de son âme  » .

Tout ça parce que j’était en criss qu’AGAPÈ, la ressourcerie pour les pauvres à deux pas de ma boutique, me disent que ce que je leur donnais était de la cochonnerie, alors que ca venais de chez eux plus tôt dans l’été. J’aurais juste pas du aller leur dire, sur l’heure du midi, au moment ou elle est passée a la boutique pour retourner chez ses colocs et que Karol à apellé à sa job en disant :  » si elle a pu de job on la criss dehors  »  et la famille en panique puisqu’elle  avait décidé par elle-même que j’Avais de belles valeur et qu’elle voulais s’en venir travailler avec moi ….

le 11 février…  on m’as fait disparaître avec Annabelle qu’on envoyais en centre de désintox avec son frère et sa blonde qui ne voulais pas que jentre chez le coloc me disant :  » c’est une histoire de famille  » é  supposément parce que je l’avais entrainée à fumer du pot … IIIH TABARNAK DE CALISS …. En fait, la police m’a mentit, on l’a envoyé à l’hopital à Québec pendant 2 jours alors qu’ils me disait qu’elle était repartir avec sa famille à Repentigny …

Mensonges… calomnie ….. Tout ça rienque pour une part de loyer …. IIIH SIBOIRE !!

pis quand j’ai recroisé les colocs 2 ans plus tard à la Ninkasi et que Jess à osé me demander mon cellulaire pour se  » commander de la poudre   » ( je l’ai su après, une chance le gars à pas répondu )  ….  IIIIII SAINTE VIANDE À GÂTEAU  !!!

Jen ai ma claque des MENSONGES…. Surtout lorsque ceux-ci sont directement relié à l’ARGENT ET AU PROFIT !!!

SACRAMENT !

Sthistoire la est pas encore terminée …. Je sait pas quelle grandeur il faut que j’Assume …. j’ai pas le gôut d’être grand pour me faire pointer du doigt… mais d’être petit et de ne pas me faire remarquer ….

Une partie de moi est encore enfermée dans sa conscience.

Avant de quitter avec Vincent, elle m’Avais dit  » il faudra que tu prenne un peu de ma patience et moi de ta conviction  » .

Ce sont c’est derniers mots lorsqu’on était ensemble.

Je l’ai revu plusieurs mois après lorsqu’elle est venue ramasser ses affaires. Elle n’Avais pas l’air trop peinée alors que je pleurais à chaude larmes.

Et quelques mois plus tard je recois un message texte d’elle me disant :  »salut c’est la ptite criss du signe du scorpion  » … on a repris contact jusqu’à un moment donné ou elle m’a demandé  si elle revenais à Québec si j’avais un endroit pour elle : Bien sur que oui .. et BOOM  l’autre message qui suivais.. je n’avais pas l’impression que c’était elle qui me parlais… je l’ai même fait lire à ma marraine, j’en tremblais tellement je savait pas comment réagir à son dernier messages… Puis POP, redisparue, jusqu’à ce qu’elle soit de nouveau à l’hopital et qu’elle me demande si je pouvais apeller son copain du temps, pour ne pas  » le laisser dans le vide, comme elle a fait avec moi » qu’elle me disait.

Je suis même aller la voir à Montréal. On a discuter 2 heure certain. Son père était encore convacincu que  c’était MA FAUTE, que c’était À CAUSE DE MOI à être ou elle était. … STI !

Pis le 1o Février de stannée, j’ai rencontré une demoiselle… car Gilbert qui la déménageait lui avait parlé de ma boutique en passant devant….. du nom d’anabel … une petite dreadeuse avec qui j’ai pris une bière le lendemain … la journée du départ de l’autre ANA … Coincidence ??… j’ai même pensé que c’était un coup monté …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *